PARCOURS


Puis, il découvre Stravinsky, John Coltrane, Gyorgy Ligeti, J.S. Bach, Radiohead, la musique indienne, arabe, africaine...ce qui décuple sa passion et le détermine à se vouer à la musique contemporaine, le rock et la musique improvisée.

Depuis, il mène diverses activités qui le conduisent à jouer un peu partout dans le monde (Europe, USA, japon, malaisie, ethiopie...), et à écrire à la fois pour les groupes dans lesquels il joue, ainsi que pour d'autres ensembles.

Guilhem MEIER est un compositeur, batteur, guitariste, chanteur dans le domaine des musiques contemporaines, improvisées, rock inclassable, jazz hybride...

Son activité musicale débute en 1994 poussé par sa fascination pour la scène grunge (Nirvana, Sonic Youth).

APPROCHE

Son approche autodidacte le pousse à développer sa propre technique et la confronter avec les domaines qui l'attirent. Sa productivité musicale est polymorphe; il se positionne, selon les projets, en tant que compositeur, interprète, improvisateur, ou tout ceci combiné, nécessitant une pensée différente du processus de création et de diffusion.

 

L'approche par la batterie l'amène à développer la dissociation, les polyrythmes, le contrepoint d'éléments multiples à canaliser, le travail du timbre par l'expérimentation de "batterie préparée", soit acoustiquement, soit électriquement, soit informatiquement.


L'apport culturel, philosophique et compositionnel que lui apporte son père, le compositeur  Daniel Meier  (disciple d'Henri Dutilleux et Maurice Ohana) est déterminant. Il étudie l'écriture, la composition, d'abord auprès de son père, puis au CNR de Lyon, où il obtiendra ses UV d'harmonie, contrepoint, composition instrumentale et acousmatique, et le DEM de batterie-jazz en 2006.


 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now